Régnié

Prince des Crus

andre-meyran-beaujolais-regnie

Notre Régnié est issu d’une vigne des Chastys, hameau de la commune de Régnié- Durette. Village aux Deux Clochers : (reproduction de la Basilique de Fourvière )

Le sol est graniteux et sablonneux. Le cépage est du gamay à 100 %, comme tous les crus du Beaujolais d’ailleurs !

C’est le dernier né des Crus du Beaujolais, son décret de classement en AOC a été signé en 1988. C’est pourquoi il est surnommé “Prince”   comme le Petit Prince, mais aussi peut- être, en hommage au “Prince Rainier” . Il se situe entre le vignoble de Brouilly et celui de Morgon !

Notre Régnié est élevé en fût de chêne pendant 4 à 5 mois, avant d’être mis en bouteilles. Le fait de le passer légèrement  en fût le rend différent des autres crus de Beaujolais… Cela lui donne une propre typicité. Ce vin est souple et bien construit, à la robe cerise, aux reflets violets, avec des arômes de groseille, de mûre et de framboises.

Nous vous conseillons de servir le Régnié à 12 ou 13 degrés, sur des terrines de pâté, de poissons ou de légumes, sur des viandes blanches, des volailles, des potées, du cassoulet, de la choucroute… Mais il accompagnera également presque tous les fromages et notamment les fromages blancs à la crème. Le Régnié  peut  attendre au moins 6 mois, avant d’être dégusté ! Il peut ensuite se conserver 4 à 5 ans.

Advertisements